Premiers pas > Exercices > Corrections
 Chapitre 15 
 
Le futur antérieur de l'indicatif 
Le participe futur actif -urus
L'infinitif parfait et futur de la voix active 
  La subordonnée infinitive 
Le pronom-adjectif possessif réfléchi : suus 
Le pronom personnel réfléchi : se
 
 
 
 
 
1 - Le futur antérieur de l'indicatif
 
Le futur antérieur est formé :
    - du radical du parfait
    - du suffixe er/eri
    - et des désinences -o, -s, -t, -mus, -tis, -nt.

amo, amas, amavi, amare : aimer.
moneo, mones, monui, monere : avertir.
scribo, scribis, scripsi, scribere : écrire.
lego, legis, legi, legere : lire, choisir.
capio, capis, cepi, capere : prendre.
curro, curris, cucurri, currere : courir.
 

 amare 
 monere 
 scribere 
 legere 
 capere 
 currere
 esse
ire
 amavero 
 amaveris 
 amaverit 
 amaverimus 
 amaveritis 
 amaverint
 monuero 
 monueris 
 monuerit 
 monuerimus 
 monueritis 
 monuerint
 scripsero 
 scripseris 
 scripserit 
 scripserimus 
 scripseritis 
 scripserint
 legero 
 legeris 
 legerit 
 legerimus 
 legeritis 
 legerint
 cepero 
 ceperis 
 ceperit 
 ceperimus 
 ceperitis 
 ceperint
 cucurrero 
 cucurreris 
 cucurrerit 
 cucurrerimus 
 cucurreritis 
 cucurrerint
 fuero 
 fueris 
 fuerit 
 fuerimus 
 fueritis 
 fuerint
 iero 
 ieris 
 ierit 
 ierimus 
 ieritis 
 ierint
 
Postquam Pompeius in Asia vicerit, Romae dominus erit.
Après qu'il aura vaincu en Asie, Pompée sera le maître de Rome.
Après avoir remporté la victoire en Asie, Pompée sera le maître de Rome.
Après sa victoire en Asie, Pompée sera le maître de Rome.

Si hunc librum leges, gaudebo.
        Si tu lis ce livre, je serai heureux ( <quand tu liras ce livre, je serai heureux>).
Si hunc librum legeris, gaudebo.
        Si tu lis ce livre, je serai heureux (<quand tu auras lu ce livre, je serai heureux>).
-----> Quand le verbe de la proposition principale est au futur simple,  on emploie en latin le futur simple ou le futur antérieur dans la subordonnée conditionnelle.

 
 
2 - Le participe futur actif

            1 - Le participe futur actif se forme en remplaçant la désinence -um du supin par les désinences -urus, -ura, -urum. Il indique ce que l'on va faire, ce que l'on se propose de faire ou ce que l'on est destiné à faire. Le verbe sum peut être sous-entendu.
 

 amaturus, amatura, amaturum  sur le point d'aimer 
 destiné à aimer 
 disposé à aimer
 scripturus sum  je suis sur le point d'écrire (je vais écrire) 
 je suis disposé à écrire 
 je suis destiné à écrire
 
 
Librum scripturus sum de illo bello.
Je me propose d'écrire un livre sur cette guerre.

Milites bellum confecturi erant.
Les soldats étaient destinés à terminer la guerre.
Les soldats devaient terminer la guerre.

Occupata Sicilia, quid postea acturus es?
Après avoir occupé la Sicile, que vas-tu faire ensuite?

Super dotem quam accepturus a socero es, haec tibi a me dona accedent.
En plus de la dot que tu dois recevoir de ton beau-père, voici en outre les présents que tu recevras de moi.

Augustus multos morte damnaturus erat.
Auguste était disposé à condamner à mort beaucoup de gens.

Non in caelum ascensurus es, Cic. Tusc. 1, 111.
Tu n'es pas destiné à monter au ciel.

Flaminius ne quieto quidem hoste ipse quieturus erat, Liv. 22.
Flaminius, même si l'ennemi était resté tranquille, n'avait pas l'intention de rester tranquille lui-même.

Quam (orationem) nuper in publicum dedi communicaturus tecum, ut primum diligentem tabellarium invenero, Plin. Ep. 8, 3, 2.
(Le discours) que je viens de donner au public, je vais te le communiquer, dès que j'aurai trouvé un messager diligent.

            2 - Le verbe esse, qui n'a pas de supin, a un participe futur : futurus, a, um : sur le point d'être.
            3 - Possum, volo, nolo, malo n'ont pas de participe futur.

 
 
3 - L'infinitif parfait et futur de la voix active

  L'infinitif parfait est formé :
    - du radical du parfait
    - du suffixe is
    - et de la désinence -se.
             amare ----> amavisse : avoir aimé.

L'infinitif futur est formé
    - du radical du supin (il suffit de supprimer la désinence -um)
    - de la désinence -urum, -uram, -urum
    - et souvent de l'infinitif esse.
 

 Inf. présent
 
 Radical du parfait 
 Infinitif parfait
 
  Le supin 
 Infinitif futur
 amare 
 monere 
 scribere 
 legere 
 capere 
 currere 
 esse 
 ire
   amav- 
 monu- 
 scrips- 
 leg- 
 cep- 
 cucurr- 
 fu- 
 iv- ou i- 
 amavisse 
 monuisse 
 scripsisse 
 legisse 
 cepisse 
 cucurrisse 
 fuisse 
 ivisse ou iisse
   amatum 
 monitum 
 scriptum 
 lectum 
 captum 
 cursum 

 itum

 amaturum, am, um esse 
 moniturum, am, um esse 
 scripturum, am, um esse 
 lecturum, am, um esse 
 capturum, am, um esse 
 cursurum, am, um esse 
 futurum, am, um esse (fore) 
 iturum, uram, urum esse
 
 
4 - La subordonnée infinitive
 
Credo Deum bonum esse.
Je crois que Dieu est bon.

Credo Homerum caecum fuisse.
Je crois qu'Homère était aveugle.

Credebam patrem tuum esse agricolam.
Je croyais que ton père était agriculteur.

Credebam patrem tuum fuisse agricolam.
Je croyais que ton père avait été agriculteur.

Scio fratrem tuum Romam iturum esse.
Je sais que ton frère ira à Rome.

Sciebam fratrem tuum Romam iturum esse.
Je savais que ton frère irait à Rome.

Je savais que tes soeurs iraient à Rome.
Sciebam sorores tuas Romam ituras esse.

Possumus confirmare nos esse malos,  malos fuisse et futuros esse.
Nous pouvons affirmer que nous sommes méchants, que nous l'avons été et le serons.

        Remarques :
1 - La subordonnée infinitive correspond très souvent à notre subordonnée conjonctive introduite par que.
2 - Son verbe est à l'infinitif.
3 - Et le sujet de cet infinitif est à l'accusatif
4 - La subordonnée infinitive n'est introduite par aucune conjonction de subordination.
5 - Elle est souvent complément d'objet direct d'un verbe signifiant dire, croire, penser, savoir et des verbes volo et jubeo.
6 - L'infinitif présent indique que l'action de la subordonnée infinitive a lieu en même temps que l'action de la principale, tandis que l'infinitif parfait marque l'antériorité par rapport à l'action de la principale.
7 - L'infinitif futur traduit le futur simple ou le futur du passé de la complétive par que, selon que le verbe principal est au présent ou au passé. Cet infinitif futur s'accorde avec son sujet qui est à l'accusatif et se conjugue sur bonum, bonam, bonum à l'accusatif.
8 - Le verbe esse n'a pas de supin, mais nous avons l'infinitif futur futurum, futuram, futurum esse, qui peut être remplacé par une seconde forme invariable fore.
            Scio sororem tuam futuram esse fortem.
            Scio sororem tuam fortem fore.
                ----> Je sais que ta soeur sera courageuse.

Voir le dictionnaire : fore
Etude approfondie : la subordonnée infinitive
 
 

5 - Le pronom-adjectif possessif suus

 
        Agricola  cum servo suo laborat.
        L'agriculteur travaille avec son esclave.

        Agricolae cum servis suis laborant.
        Les agriculteurs travaillent avec leurs esclaves.

        Credo agricolas cum ancilla sua laborare.
        Je crois que les agriculteurs travaillent avec leur servante.

        Parentes dicunt filium laborem suum fecisse.
        Les parents disent que leur fils a fait son travail.

    1 - suus, sua, suum : son, sa, ses, leur, leurs.
    2 - Ce pronom-adjectif se décline comme bonus, bona, bonum.
    3 - Il s'emploie lorsque le possesseur est le sujet de la proposition, sinon on recourt au pronom de rappel (is, ea, id).

Voir le dictionnaire : suus  sui
 
 
6 - Le pronom personnel réfléchi se
 
   Sing.  Plur. 
 Acc. 
 Gén. 
 Dat. 
 Abl.
 se (sese) 
 sui 
 sibi 
 se (sese)
 se (sese) 
 sui 
 sibi 
 se (sese)
 
 
Superbi se laudant.
Les orgueilleux se louent.

Petrus sibi laborat.
Pierre travaille pour lui.

Ancilla sibi non laborat.
La servante ne travaille pas pour elle.

Se amant.
Ils s'aiment eux-mêmes.

Neminem nisi 
se amant.
Ils n'aiment personne sice n'est eux-mêmes.

Inter 
se amant.
Ils s'aiment réciproquement (= l'un l'autre).

Lucretia 
se cultro, quem sub veste texerat, occidit.
Lucrèce se tua avec le couteau qu'elle avait caché sous sa robe.

Pater filios suos ad se vocat.
Le père appelle ses fils auprès de lui.

Mater filios suos ad se vocat.
La mère appelle ses fils auprès d'elle.

Pater materque filios suos ad se vocant.
Le père et la mère appellent leurs fils auprès d'eux.

Petrus dicit se bene laborare.
Pierre dit qu'il  travaille bien. (il = Pierre)  ----> Pierre dit : "Je travaille bien".

Petrus dicit eum bene laborare.
Pierre dit qu'il travaille bien.  (il <> Pierre) ----> Pierre dit : "Il travaille bien".

Paulus dicit se et fratrem suum bene laborare.
Paul dit que lui et son frère travaillent bien.

        Remarques :
            1 - se (au singulier) : se, soi, lui, elle.
            2 - se (au pluriel) : se, soi, eux, elles.
            3 - Ce pronom renvoie au sujet du verbe, sinon on emploie le pronom de rappel (is, ea, id).

Voir le dictionnaire : se