Premiers pas > Exercices > Corrections
 Chapitre 13 
 
Le plus-que-parfait de l'indicatif 
Le pronom relatif 
  Les dix premiers adj. numéraux 
Les adjectifs : solus, totus, nullus 
Les pronoms indéfinis : nemo, nihil
La double négation
 
 
 
 
 
 
1 - Phrases à observer

Caius Fabricius unus fuit ex legatis qui ad Pyrrhum de captivis venerant.
        Caius Fabricius était un des ambassadeurs qui étaient venus trouver Pyrrhus au sujet des prisonniers.

Fabricius luxus voluptatisque odium habebat. Itaque tota ejus supellex argentea salino uno constabat et patella ad usum sacrorum. Cenabat herbas, quas in agro vulserat.
        Fabricius détestait le luxe et le plaisir. C'est pourquoi toute son argenterie consistait en une salière et un petit plat servant aux sacrifices. Il mangeait des herbes qu'il avait arrachées dans son champ.

Parvus mus in agris vitam semper egerat quietam. Tamen, hieme aspera, fame enectus, ad urbem longum iter fecit.
        Un petit rat avait toujours mené une vie tranquille dans les champs. Pourtant, épuisé par la faim, <l'hiver étant rude> = à cause de la rigueur de l'hiver, il fit un long chemin en direction de la ville.

Bellum quod consul inierat ad finem venit.
        La guerre que le consul avait engagée prit fin.

Specta pulchram navem in qua navigavi.
        Regarde le beau bateau sur lequel j'ai navigué.

Specta puellam cui pulchras rosas dedi. Cur ei nihil das?
        Regarde la jeune fille à qui j'ai donné de belles roses. Pourquoi ne lui donnes-tu rien?

Sunt in manibus duabus decem digiti.
        Il y a dix doigts dans deux mains.

Manuum duarum digiti sunt decem.
        Les doigts des deux mains sont (au nombre de) dix.

Sunt in manu una quinque digiti.
        Il y a cinq doigt dans une main.

Duo digiti et duo sunt quattuor digiti.
        Deux doigts et deux doigts font quatre doigts.
 
 

2 - Le plus-que-parfait de l'indicatif

Le plus-que parfait est formé :
    - du radical du parfait
    - du suffixe era
    - et des désinences -m, -s, -t, -mus, -tis, -nt.

amo, amas, amavi, amare : aimer.
moneo, mones, monui, monere : avertir.
scribo, scribis, scripsi, scribere : écrire.
lego, legis, legi, legere : lire, choisir.
capio, capis, cepi, capere : prendre.
curro, curris, cucurri, currere : courir.
 
 

amare
monere
scribere
legere
capere
capio
esse
ire
 amaveram 
 amaveras 
 amaverat 
 amaveramus 
 amaveratis 
 amaverant
 monueram 
 monueras 
 monuerat 
 monueramus 
 monueratis 
 monuerant
 scripseram 
 scripseras 
 scripserat 
 scripseramus 
 scripseratis 
 scripserant
 legeram 
 legeras 
 legerat 
 legeramus 
 legeratis 
 legerant
 ceperam 
 ceperas 
 ceperat 
 ceperamus 
 ceperatis 
 ceperant
 ceperam 
 ceperas 
 ceperat 
 ceperamus 
 ceperatis 
 ceperant
 fueram 
 fueras 
 fuerat 
 fueramus 
 fueratis 
 fuerant
 ieram 
 ieras 
 ierat 
 ieramus 
 ieratis 
 ierant
 
 
 
 
3 - Le pronom relatif
 
M. sing.
F. sing.
N. sing.
 Nom. 
 Acc. 
 Gén. 
 Dat. 
 Abl.
 qui 
 quem  
 cujus 
 cui 
 quo
 quae 
 quam 
 cujus 
 cui 
 qua
 quod  
 quod 
 cujus 
 cui 
 quo
 
M. plur.
F. plur.
N. plur.
 Nom. 
 Acc. 
 Gén. 
 Dat. 
 Abl.
 qui  
 quos 
 quorum 
 quibus 
 quibus
 quae 
 quas 
 quarum 
 quibus 
 quibus
 quae 
 quae 
 quorum 
 quibus 
 quibus
 
 
Remarques :

    1 - L'antécédent du pronom relatif est parfois introduit par l'adjectif démonstratif  is, ea, id et le nom auquel il se rapporte; on traduit cet adjectif par l'article défini :
            - eos homines vidi qui venerunt :
                ---> j'ai vu les hommes qui sont venus.

    2 - La subordonnée relative peut être introduit par un adverbe relatif de lieu :
                              ubi (sans mouvement) = où.
                              quo (avec mouvement) : où  (à ne pas confondre avec quo, pronom relatif).
                              unde : d'où.
                              qua : par où (à ne pas confondre avec qua, pronom relatif).

            - eo ibo, ubi es :
                ---> j'irai où tu es.

            - hortulos emi quo saepe amicos invito :
                ---> j'ai acheté un parc où j'invite souvent mes amis.

            - evado ad fastigia, unde tela jactabant Teucri :
                ---> je monte jusqu'au faîte d'où les Troyens jetaient des traits.

            - qua te ducit via, dirige gressum, Virg. En. 1, 401 :
                ---> par où te mène le chemin, dirige tes pas.

            - duae erant viae, qua ad hibernacula poterat pervenire :
                ---> il y avait deux routes par où il pouvait parvenir aux quartiers d'hiver.

Voir le dictionnaire : ubi, quo, unde, qua
 
 
    3 - Le relatif de liaison s'emploie en tête de phrase, après une forte ponctuation (point, deux points, point-virgule). Il remplace un pronom ou un adjectif démonstratif (surtout is, ea, id) accompagné d'une conjonction de coordination. Il sert à lier les deux phrases.

            - Dux equites trans flumen misit. Qui cum hostibus proelium commiserunt.
                ---> Le chef envoya des cavaliers au-delà de la rivière. Et ceux-ci engagèrent le combat contre l'ennemi.

            - Antiquorum sapientia magna est. Quorum libros legite.
                ---> La sagesse des anciens est grande. <Lisez donc les livres de ceux-ci> = lisez donc leurs livres.

            - Ad te scripsi. Quas litteras non accepisti.
                ---> Je t'ai écrit. < mais cette lettre, tu ne l'as pas reçue> = Mais tu n'as pas reçu cette (la) lettre.

    4 - Le pronom adjectif-relatif indéfini quicumque (quicunque) se décline comme le relatif qui et signifie : quel ... que, quiconque, quelle que soit celui qui, celui qui, quel qu'il soit. L'élément -cumque (-cunque) est invariable.

            - quicumque transiliet moenia mea peribit.
                ---> quiconque franchira mes murailles périra.

            - Sic peribit quaecumque Romana lugebit hostem.
                ---> ainsi périra toute Romaine qui pleurera un ennemi.

            - Qui quacumque de causa ad eos veniunt, ab injuria prohibent.
                ---> ceux qui, pour une raison quelconque, sont venus chez eux, ils les protègent contre toute violence.

    5 - Quand le pronom relatif n'a pas d'antécédent, on traduit par : celui qui, ce que...

           - qui probus est beatus est.
                ---> celui qui est honnête est heureux.

            - age bene quod agis.
                ---> fais bien ce que tu fais.
 
            - quem quisque vult amat. (= quisque amat [hunc] quem vult)
                ---> chacun aime qui il veut.

    6 - Quod peut être une conjonction de subordination et signifie alors parce que, comme quia.

    7 - Qui peut être un adverbe : voir le dictionnaire.

    9 - Quis au lieu de quibus est archaïque.
 

4 - Les dix premiers adjectifs numéraux

 
 
Adj. cardinaux
Adj. ordinaux
  1   I  
  2   II 
  3   III 
  4   IV 
  5   V 
  6   VI 
  7   VII 
  8   VII  
  9   IX 
 10  X
 unus, una, unum     
 duo, duae, duo 
 tres, tres, tria 
 quattuor (invar.) 
 quinque (invar.) 
 sex (invar.) 
 septem (invar.) 
 octo (invar.) 
 novem (invar.) 
 decem (invar.)
 primus, a, um 
 secundus, a, um  
 tertius, a, um 
 quartus, a, um 
 quintus, a, um 
 sextus, a, um 
 septimus, a, um 
 octavus, a, um 
 nonus, a, um 
 decimus, a, um
 
 
 
unus
una
unum
duo
duae
duo
tres
tres
tria
 Nom. 
 Acc. 
 Gén. 
 Dat. 
 Abl.
 unus 
 unum 
 unius 
 uni 
 uno
 una 
 unam 
 unius 
 uni 
 una
 unum 
 unum 
 unius 
 uni 
 uno
 duo 
 duos (duo)  
 duorum 
 duobus 
 duobus
 duae 
 duas 
 duarum  
 duabus 
 duabus
 duo 
 duo 
 duorum   
 duobus 
 duobus
 tres (tris)    
 tres (tris) 
 trium 
 tribus 
 tribus
 tres (tris)   
 tres (tris) 
 trium 
 tribus 
 tribus
 tria 
 tria 
 trium 
 tribus 
 tribus
 
            Remarques :
 
        La forme tris, que l'on trouve dans les lettres de Cicéron, est une forme archaïque.
                tris epistulas tuas accepi, Cic. Att. 9, 9 :
                j'ai reçu tes trois lettres.

        Le pluriel de unus qui se décline comme le pluriel de bonus, a, um se rencontre surtout avec les noms qui n'ont pas de pluriel.
                una Hannibalem hiberna solverunt, Sen. Ep. 51, 5 :
                les quartiers d'hiver amollirent à eux seuls Hannibal.

                in unis aedibus, Ter.
                dans une seule maison.

 
 
Voir le dictionnaire :  unus  duo  tres
 
 
5 - Les adjectifs : solus, totus, nullus

    Solus rem publicam gessit Romulus :
    Romulus géra seul les affaires publiques.

    Bellum nullum gessit :
    il ne fit aucune guerre.

    Romanos jam spes tota deseruerat :
    déjà <tout espoir avait abandonné les Romains> = déjà les Romains avaient perdu tout espoir.
 

 
solus 
 sola 
solum 
totus
tota
totum 
nullus 
nulla
nullum 
 Nom.  
 Acc. 
 Gén. 
 Dat. 
 Abl.
 solus 
 solum 
 solius 
 soli 
 solo
 sola 
 solam 
 solius 
 soli 
 sola
 solum 
 solum  
 solius 
 soli 
 solo
 totus 
 totum  
 totius 
 toti 
 toto
 tota 
 totam  
 totius 
 toti 
 tota
 totum 
 totum 
 totius 
 toti 
 toto
 nullus 
 nullum 
 nullius 
 nulli 
 nullo
 nulla 
 nullam  
 nullius 
 nulli 
 nulla
 nullum 
 nullum 
 nullius 
 nulli 
 nullo
 
 
        Remarques :

                1 - L'emploi de nullus après la conjonction de coordination et ou la préposition sine est incorrect. On écrit : nec ... ullus; sine ullo (ulla, ullo) :

            - neque legatos mittemus neque ullam condicionem pacis accipiemus :
                    ---> Nous n'enverrons pas de députés et <n'accepterons aucune condition de paix> = n'accepterons la paix à aucune condition.

            - sine ullo maleficio iter per provinciam facere :
                    ---> faire route à travers la province sans (causer de) dommages.

                2 - Le pluriel se décline sur boni, bonae, bona.

                3 - Non nulli (nonnuli), ae, a = quelques-uns, plusieurs.

            - non nulli affirmant :
                    ---> quelques-uns affirment.

                4 - ullus se décline sur nullus.

Voir le dictionnaire :  solus  totus  nullus  ullus
 
 
 6 - Les pronoms indéfinis : nemo, nihil
 

Nemo eum labore corporisque viribus poterat aequiperare.
        Personne ne pouvait l’égaler pour l’ardeur au travail et la force du corps.

Nocebo nemini.
        Je ne ferai de mal à personne.

Nulli rei nisi sacris operam dedit.
        <Il ne se consacra à rien si ce n'est (qu'il se consacra) aux cérémonies religieuses>
        Il ne se consacra qu'aux cérémonies religieuses.
 

 
 personne 
 rien 
 Nom.  
 Acc. 
 Gén. 
 Dat. 
 Abl.
 nemo 
 neminem 
 nullius 
 nemini 
 nullo
 nihil ou nil 
 nihil ou nil (prép. + nullam rem)   
 nullius rei  
 nulli rei  
 nulla re
 
 
            1 - Ces deux pronoms indéfinis ne possèdent pas toutes les formes : on recourt à nullius, nullo pour le masculin et à nullius rei, nulli rei, nulla re pour le neutre.

            2 - On emploie à l'accusatif nihil sans préposition, nullam rem, précédé d'une préposition (souvent ad).

            3 - Nil est une forme familière.

7 - La double négation

            1 - Deux négations simples se détruisent, elles équivalent à une affirmation, d'ailleurs renforcée :
non potuit non + inf. :
        ----> il ne put ne pas... (= il fut bien obligé de...)
non potuit legere non studiosos mei, Cic. :
        ----> il n'a pu nommer (des juges) qui ne fussent pas entièrement en ma faveur.
nec hoc Zeno non vidit :
        ----> et Zénon n'a pas pas été sans voir (= et Zénon a bien vu).
(a te audivi) neque te ipsum non esse commotum, Cic. Div.
        ----> (tu m'as raconté) que toi-même tu n'as pas été sans être troublé.
necnon reformido.
        ----> <et il n'est pas vrai que je ne redoute pas> = évidemment je redoute.

            2 - Si la négation simple (non, ne) précède la négation composée (nemo, nihil, nullus, numquam, nusquam), l'affirmation est restreinte :
non nemo :
        ----> <il n'est pas vrai que personne> = quelqu'un, quelques-uns.
quod non nemo vestrum audivit :
        ----> ce que quelques-uns d'entre vous ont entendu.
non nemo culpae ejus adsignabat :
        ----> quelques-uns rejetaient la faute sur lui.
non numquam erras :
        ----> <il n'est pas vrai que tu ne te trompes jamais> = tu te trompes parfois.
hic tantus vir non nihil temporis tribuit litteris, Nep. Han. 13.
        ----> ce grand homme s'adonna quelque temps aux lettres.

non te nullius exercent numinis irae, Virg. G. 454.
        ----> la colère d'une divinité te poursuit.

            3 - Si la négation simple suit la négation composée, l'affirmation est totale :
nemo hunc non agnovit :
        ----> <il n'y a personne qui ne l'ait reconnu> = tout le monde l'a reconnu.
numquam non coram pluribus rubuit, Cic. :
        ----> il ne parut jamais devant plusieurs personnes sans rougir.
numquam non coronam lauream capite gestavit, Suet. :
        ----> il portait toujours sur sa tête une couronne de laurier.

Nemo non miser (s.-ent. est). - Prorsus nemo, Cic. Tusc. 1, 5, 9.
        ----> il n'est personne qui ne soit malheureux (= tout le monde est malheureux). - Absolument, il n'est personne qui ne le soit (= tout le monde l'est).

 
 
Voir le dictionnaire : nemo    nihil   non
 
 nemo non : tous, tout le monde (= omnes)........  non nemo : plus d'un, quelques-uns (= aliqui)
 nihil non :  absolument tout (= omnia)  non nihil : quelque chose (= aliquid)
 nullus non : tout, chacun (= omnis), tous  non (nullus) : quelque (= aliquis), quelques-uns
 nunquam non : toujours (= semper)   non nunquam : quelquefois (= aliquando)
 nusquam non : partout (= ubique)  non nusquam : quelque part (= alicubi), partout